Le guide de l’étudiant qui échoue
édition (projet non réalisé), 2010

À l'automne 2009, l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg propose une carte blanche à Martin Le chevallier. Plutôt que d'intervenir dans le jardin, comme cela lui est proposé, il suggère de publier un livret dédié aux candidats malheureux au concours d'entrée dans l'école. Il conçoit ce livret comme une évocation des nombreuses trajectoires de vie possibles : vocations tardives, amateurs inspirés, doubles vies, etc. Autant de voies échappant aux cursus traditionnels.

Parmi les 2000 exemplaires prévus, un tirage de tête, numéroté et signé est destiné à être offert aux candidats ayant échoué au concours.

 

 

contact
sommaire